Les causes de l'improductivité en musculation

L’improductivité ou la stagnation en musculation est une restriction atteignant souvent tant pour les confirmés que pour les débutants.

Les raisons de stagnation 

Il existe autant de raisons pouvant empêcher votre progression dans ce domaine à savoir un entrainement excessif ou insuffisant, le non-respect du programme, le manque de détermination…

Après une longue période d’entraînement, vous avez pu constater probablement que vos efforts n’aboutiront à rien et au bout du compte vous commencez à perdre de motivation. Dans une telle situation, il est vrai que ce sera de difficile d’être déterminé à poursuivre l’entrainement, pourtant, la motivation est une arme capitale inhérente à la bonne pratique de la musculation. Vous allez voir ci-après quelques astuces qui vous permettront de ne pas stagner même après un petit exercice musculaire adapté.

Augmentez un peu plus l’intensité des séries

Les séances toujours constantes ou invariables peuvent être la cause de l’improductivité. Pour cela, il est conseillé de multiplier vos exercices en stimulant les muscles d’une manière progressive pendant chaque répétition. Souvent, la dernière répétition vous rendait tellement fatigant. Donc, vous n’aurez plus la force de continuer, à cet effet, on peut dire que vous aurez pu travailler plus fort. Mais dans le cas contraire, si vous êtes encore susceptible de répéter une séance complémentaire, cela veut dire que vous n’avez pas encore atteint la quantité maximum pour développer votre masse musculaire.

Adoptez un plan d’entrainement équilibré et régulier

Si vous avez par exemple l’ambition d’exhiber vos épaules, vous pouvez adopter plusieurs séries de développé-nuque, développé militaire ou encore des soulèvements latéraux avec haltères, car ces exercices vous permettent d’obtenir rapidement et avantageusement une masse musculaire souhaitée. Pourtant, au fil du temps, vous ressentez qu’il faut élargir ou augmenter la performance. Sachez qu’il n’est pas davantage opportun de varier sans fin les séances d’exercices. Au lieu de réaliser en même temps plusieurs types de séries, pensez plutôt à varier les mouvements afin que vous puissiez vous progresser rapidement.

Ne restez pas trop longtemps sur un même mouvement

Nous avons vu que le fait de changer brusquement les séances peut être la cause de la non-progression de votre masse musculaire, mais sachez également que pratiquer le même mouvement à longue échéance ne produit aucun effet désirable. Il convient alors d’équilibrer, en faisant varier le nombre de séances de sorte à augmenter la performance ainsi que d’adopter une nouvelle série dans votre programme musculation pour rendre plus vif régulièrement les muscles.

Ne pas sous-estimer la nutrition dans votre programme musculation

L’alimentation est un élément primordial quand on fait de la musculation même s’il s’agit de votre premier exercice. De plus, même si vous vous entrainez à forte intensité, lorsque vous n’avez pas inclus la nutrition dans votre programme, la progression est difficile à obtenir. Pour cela, il est obligatoire de prendre quelques alimentations riches en calories ou protéines, entre autres, afin que vos démarches ne soient pas futiles. C’est aussi une solution idéale pour optimiser la séance de récupération.

Marquez bien vos évolutions

Le fait de noter ses progressions est une procédure importante permettant de savoir à quel stade vous avez pu évoluer. Cela vous permettra également d’avoir plus de motivation à augmenter vos exercices et de mieux savoir les programmes à ajouter. L’essentiel est de ne pas considérer l’activité comme monotone, mais de changer si possible afin d’éviter la stagnation.

 

Retour à l'accueil